bold_banner_ateliers

Inscrivez-vous maintenant!

INFORMATIONS SUR LES ATELIERS CONCOMITANTS:LE MERCREDI 24 SEPTEMBRE

1. Falaises, murs et plafonds : état de l’avancement des femmes dans le monde des entreprises au Canada

Les femmes occupent-elles de plus en plus de postes de direction haut placés? Les « mères » prennent-elles du retard par rapport à leurs collègues masculins?

Joignez-vous à Karen MacDonald, Karen Chin et Marla Haines, toutes trois diplômées d’un diplôme de MBA pour cadres de l’Université de l’Î.-P.-É., pour discuter de la situation des femmes dans le monde des entreprises au Canada. Des présentations seront données sur trois aspects de la recherche effectuée en 2014 : probabilité des femmes d’occuper de plus en plus de postes de direction haut placés ainsi que de se retrouver dans des postes à risque ou précaires; supposition selon laquelle les mères choisissent de prendre du retard par rapport à leurs collègues masculins, et préjugé maternel combattu devant les tribunaux du pays; et enfin a priori liés aux sexes relevés lors d’une revue de livres faisant partie de la liste des 100 meilleurs ouvrages de tous les temps sur les affaires.

New pic.Cliffs, walls, ceilings-Karen MacDonaldKaren MacDonald
Karen MacDonald est titulaire d’une MBA pour cadres de l’Université de l’Î.-P.-É. ainsi que d’un baccalauréat en criminologie et d’un baccalauréat avec spécialisation en droit de l’Université Carleton. Elle a occupé pendant vingt-trois ans des postes de direction au sein de la division des services communautaires et correctionnels du gouvernement de l’Île-du-Prince-Édouard, et occupe depuis 2012 le poste de directrice des ressources humaines à Santé Î.-P.-É.

 
 

New pic.Cliffs, walls, ceilings-Marla HainesMarla Haines
Mme Haines est titulaire d’une MBA pour cadres de l’Université de l’Î.-P.-É. ainsi que d’un baccalauréat en administration des affaires de l’Université Acadia. Elle se passionne pour le théâtre et les questions concernant les femmes. Elle dirige depuis 2003 des jeunes au théâtre afin de pousser la prochaine génération de femmes à s’affirmer avec confiance. Pour éviter le piège de l’artiste affamé, Mme Haines occupe, au sein du ministère des Services communautaires et des Aînés, le poste d’agente de liaison avec le ministère de l’Environnement, de la Justice et du Travail.

 

New pic.Cliffs, walls, ceilings-Karen ChinKaren Chin
Mme Chin est titulaire d’une MBA pour cadres de l’Université de l’Î.-P.-É. ainsi que d’un baccalauréat en sciences de l’Université de Toronto. Occupant des postes de gestion chez Invesco Enterprise Services depuis 1999, elle est actuellement vice-présidente adjointe de l’équipe « North American Transfer Agency Training and Knowledge Management».

 
 

2. Les femmes Leaders, se prendre en main

Pour beaucoup de femmes leaders, trouver un équilibre entre le travail, la famille et les amis est un vrai défi – avec pour conséquence un manque de temps pour s’occuper de soi.

Cet atelier permettra donc d’explorer des stratégies visant à créer un meilleur équilibre de vie. Venez retrouver Frances Rawlings Quintero pour réfléchir à des activités liées aux soins personnels visant à améliorer et à protéger sa santé, ainsi qu’aux raisons pour lesquelles les femmes évitent ce type d’activités.

fran headshot 2012Frances Rawlings Quintero
Frances Rawlings Quinteroest une organisatrice communautaire latino-canadienne et entrepreneure sociale en herbe. Elle est actuellement directrice de la programmation, à MUJER, organisme à but non lucratif ayant pour mission de favoriser le développement intégral des femmes et des filles latino-américaines dans la société canadienne. Mme Rawlings Quintero élabore des projets axés sur la formation en leadership, l’analyse de la problématique hommes-femmes ainsi que la prévention de la violence.

3. Communiquer efficacement: Une aptitude essentielle du leadership

Qu’il s’agisse d’échanger des informations, de renforcer des relations ou de promouvoir des idées, chez des leaders, pouvoir communiquer efficacement est essentiel à la réussite.

Dans cet atelier, l’animatrice, Donna Clark, du Centre canadien pour les femmes ingénieures, scientifiques, technologies et de métiers, présentera les facteurs liés au sexe qui influent sur la communication, la connaissance des différents styles de communication ainsi que la compréhension de son propre style de communication. Cet atelier vous permettra donc de mieux comprendre les différents styles de communication ainsi que votre propre style dans le but de mieux réussir au plan professionnel, en particulier dans des rôles de direction.

Donna ClarkDonna Clark
DDonna Clark, CMC, ACC, partenaire en leadership, Groupe Courage international, travaille avec les gens pour qu’ils puissent développer leurs capacités à diriger avec courage et compassion ainsi que créer des organisations qui soient à la fois hautement performantes et propices à l’épanouissement. Mme Clark possède de l’expérience en direction et dix-huit ans de travail en pratique privée dans l’accompagnement individualisé, le leadership, le développement organisationnel ainsi que la transformation des conflits. Elle est diplômée en sciences, en éducation et en affaires, possède la certification du Newfield Network Coach Training Program du WEL-SystemsMD Institute, et est de plus praticienne agréée en modes alternatifs de résolution des conflits. MmeClark est l’animatrice, aux Maritimes, du programme pour les femmes aux postes de responsabilité du Centre canadien pour les femmes ingénieures, scientifiques, technologies et de métiers (Centre WinSETT).

INFORMATIONS SUR LES ATELIERS CONCOMITANTS: LE JEUDI 25 SEPTEMBRE

1. Médias sociaux: le leadership en ligne

bold_socialmedia_workshopQu’il s’agisse de blogues, de Twitter, de Facebook et de LinkedIn, les médias sociaux offrent aux femmes une manière nouvelle et unique d’être des leaders. .

Dans un monde branché comme celui d’aujourd’hui, une multitude de possibilités s’offrent à nous, en ligne, pour discuter, acquérir et partager des connaissances ainsi que développer des relations grâce aux médias sociaux.

Ces médias peuvent permettre aux leaders d’améliorer leurs talents et de diffuser leur message. Nous vous invitons donc à participer à un atelier interactif pour poser vos questions à Jessie Housty, Natalie Panek et Becka Viau, trois visionnaires dynamiques, qui parleront de stratégies pratiques liées aux médias sociaux et de la façon dont elles ont tiré parti de leurs platesformes préférées pour réussir.

2. Construire des relations solides

women-shaking-handsComment assurer un leadership positif et progresser vers des objectifs quand les gens ne sont pas sur la même longueur d’onde?

Prendre le temps d’établir des rapports et d’instaurer la confiance au sein d’une équipe permet d’obtenir de meilleurs résultats et aide à résoudre les conflits, à procurer aux gens une plus grande autonomie d’action ainsi qu’à améliorer les relations d’affaires. Dans cet atelier, Maria Mourani, véritable visionnaire, parlera des stratégies de communication et de négociation qui l’ont aidée à construire des relations solides et à concrétiser sa vision.

3. La diversité par la pratique inclusive: atelier sur l’inclusion

« Tout le monde a sa place ». Un événement, un espace ou un processus inclusif suppose que chaque individu a la possibilité de contribuer en se sentant à l’aise.

La boîte à outils sur les pratiques inclusives *, fruit d’un partenariat entre le Réseau d’action des femmes handicapées du Canada et l’Institut canadien de recherches sur les femmes, a été créée pour aider les organisations et les individus dans leur travail de planification et de mise en œuvre en matière de diversité.

Nous savons que des équipes faisant la part belle à la diversité sont plus efficaces et plus innovatrices en raison de la diversité que l’on retrouve dans les manières d’aborder les défis et de trouver des solutions. Nous savons que les réunions et les événements ouverts à tous, qui répondent aux besoins personnels et qui permettent à chacun de participer en se sentant à l’aise aboutissent à de meilleurs résultats.

Nous vous proposons donc de vous joindre à Bonnie Brayton, visionnaire dynamique, et à la professeure Deborah Stienstra, Chaire Nancy sur l’étude de la condition féminine de l’Université Mount St-Vincent, à l’occasion de cet atelier qui offrira des conseils pratiques et des outils pour créer des processus, des espaces et des événements inclusifs.

*Vous pourrez acheter la version imprimée de la boîte à outils sur les pratiques inclusives lors de la conférence Une vision audacieuse.

http://www.dawncanada.net/resources/resources/diversity-through-inclusive-practice-an-evolving-toolkit-for-creating-inclusive-processes-spaces-events/

stienstra photoDeborah Stienstra
Deborah Stienstra dirige la Chaire Nancy sur l’étude de la condition féminine de l’Université Mount St-Vincent depuis 2013 et poursuivra ce travail jusqu’en 2015; elle est professeure en études relatives aux personnes handicapées à l’Université du Manitoba. Mme Stienstra a publié en 2012 l’ouvrage intitulé About Canada : Disability Rights (Fernwood Publishing), lequel explore les droits des personnes handicapées au Canada à travers les histoires et les témoignages de personnes handicapées, et examine des questions d’éducation, d’emploi, de transport, de télécommunications et de santé. Elle a dirigé, de 2000 à 2003, la chaire de recherche de la Banque Royale sur l’étude de la condition des personnes handicapées. Elle est directrice fondatrice du programme de maîtrise interdisciplinaire en études de la condition des personnes handicapée à l’Université du Manitoba. Ses domaines de recherche sont les politiques en matière de handicap, le sexe et l’intersectionnalité, le handicap et le développement global.

4. Comment(et pourquoi) vous devriez devenir membre d’un conseil d’administration

Faire partie d’un conseil d’administration peut accroître votre notoriété, offrir une précieuse expérience, multiplier les possibilités de réseautage ainsi que prendre part aux décisions concernant quelque chose qui vous tient à coeur ou qui est important pour votre collectivité.

Pour de nombreux leaders, faire partie d’un conseil d’administration public ou privé contribue fortement à leur formation et à leur réussite. Dans cet atelier, la visionnaire Irène d’Entremont nous parlera de l’importance de sa présence au sein de conseils d’administration pour devenir leader. Coleen MacKinnon, de Catalyst, nous présentera les recherches les plus récentes sur les femmes membres de conseils d’administration au Canada ainsi que des stratégies pratiques pour trouver et être nommé au sein de conseils d’administration correspondant à sa vision personnelle.

Coleen MacKinnon
Coleen MacKinnon est la représentante de Catalyst Canada au Québec et dans la région de l’Est. Elle est ainsi chargée d’apporter un soutien aux membres de l’organisation ainsi que d’établir des partenariats intersectoriels stratégiques dans le but de favoriser l’avancement des femmes au travail.Mme MacKinnon s’intéresse avant tout à l’accélération des changements sociaux à travers une approche collaborative et multisectorielle. Pendant son séjour en Australie (2005-2010), elle a dirigé une campagne communautaire efficace visant à mettre fin à une politique éducative discriminatoire à l’endroit des enfants des écoles élémentaires de la Nouvelle-Galles du Sud. À son retour au Québec, elle a animé une vaste consultation auprès de la collectivité liée à la mise en place d’une stratégie provinciale de lutte contre la traite des personnes au Québec. Cet effort collectif a mené à l’adoption unanime d’une motion de soutien à l’Assemblée nationale du Québec (2013).
Outre son travail de conseillère et de militante, Mme MacKinnon a occupé plusieurs postes de direction à l’Université McGill et à la Fondation de l’Hôpital de Montréal pour enfants. Elle a commencé sa carrière chez Corporate Communications Limited, agence de relations publiques et de publicité située à Halifax.


INFORMATIONS SUR L’ATELIER EN SÉANCE PLÉNIÈRE

L’art du réseautage dans la vraie vie*

Ce n’est pas une question de volume, mais de qualité des contacts. Cet atelier en séance plénière vous offrira des stratégies permettant d’élargir efficacement votre réseau. Vous aurez de plus la possibilité de mettre immédiatement ces stratégies en pratique.

Motivée à exceller

Mary-Jean Irving a appris à un jeune âge que dépasser des attentes était essentielle à la réussite d’une chef d’entreprise et a appliqué ce principe fondamental pour créer deux entreprises prospères à l’Île-du-Prince-Édouard. Elle parlera donc de ce qu’il faut faire pour transformer une vision en un plan d’action.

Mary-Jean IrvingMary-Jean Irving
Mary-Jean Irving est PDG de Master Packaging, Inc., un des chefs de fil mondiaux dans la fabrication de carton ondulé et de boîtes pliantes; ainsi que PDG d’Indian River Farms Ltd., entreprise agricole diversifiée.
Élevée à Saint John, au Nouveau-Brunswick, Mme Irving est la fille de James et de Jean Irving et la petite-fille de l’industriel K.C. Irving. Elle a obtenu un diplôme à l’Université York, à Toronto, en 1982; puis s’est installée à l’Î.-P.-É. en 1989.Intronisée au Temple de la renommée du commerce de l’Île-du-Prince-Édouard en 2007, Mme Irving est actuellement membre du conseil des gouverneurs de Jeunes entreprises. Elle est également ancienne membre du conseil des gouverneurs de l’Université de l’Île-du-Prince-Édouard.
Stratégies du changement

La promotion des femmes a beaucoup progressé depuis la Confédération, mais la lenteur des progrès dans le monde des affaires suggère qu’il reste un long chemin à parcourir afin de pouvoir pleinement tirer parti de la richesse du talent féminin. Alex Johnston, de Catalyst, nous aidera à détruire certaines idées reçues et nous parlera des obstacles et des opportunités liés à l’avancement des femmes. Elle offrira des conseils pratiques sur les mesures que peuvent prendre les leaders pour amorcer des changements dans leurs propres organisations et entreprises et inciter d’autres personnes à agir ainsi.

Alex_Johnston_1_09_2013Alex Johnston
Alex Johnston dirige le bureau de Catalyst Canada où elle a pour responsabilité d’articuler une stratégie visant à assurer la poursuite de la croissance de Catalyst et l’engagement des membres au Canada.

Madame Johnston apporte à Catalyst plus de dix ans d’expérience en leadership dans les secteurs public et privé. Elle a pratiqué le droit dans un cabinet d’avocats spécialisé en droit des sociétés et en droit commercial, dans le domaine des fusions et acquisitions, des placements privés et des restructurations d’entreprise, à Goodmans LLP, avant de rejoindre le bureau du premier ministre de l’Ontario Dalton McGuinty en 2003, où elle a été directrice administrative des politiques. Dans le cadre de ses fonctions, elle a travaillé en étroite collaboration avec des responsables politiques et communautaires, des chefs d’entreprise et des hauts dirigeants du gouvernement pour élaborer, faire connaître et mettre en œuvre le programme du gouvernement. Parfaitement bilingue, Madame Johnston est titulaire d’un baccalauréat ès arts, d’un baccalauréat en droit et d’un baccalauréat en common law de l’Université McGill.